Publication : Arachné. Un regard critique sur l’histoire de la tapisserie

Arachné. Un regard critique sur l’histoire de la tapisserie. Textes rassemblés et édités par Pascal-François Bertrand et Audrey Nassieu Maupas, Presses universitaires de Rennes, 2017.

Avant-dernière publication d’une série de travaux menés dans le cadre du programme de recherche fondamentale « Arachné. Méthode critique de l’histoire de la Tapisserie. Préceptes, circulation de modèles, transferts de savoir-faire. France – xive-xxie siècles », sur une période de cinq ans. L’idée qui a présidé à son élaboration a été de montrer la diversité et la vitalité de la recherche dans ce domaine de l’histoire de l’art, en dehors de ce que l’on a pu réaliser dans le cadre du programme. Médium polysémique, la tapisserie touche des domaines variés comme l’histoire politique, économique ou sociale. Medium complexe dans son élaboration, elle permet, en histoire de l’art à proprement parler, d’aborder des questions essentielles, comme celles de l’invention, de la reproduction ou de la réception, à travers notamment l’étude toujours renouvelée des rôles respectifs des différents intervenants dans son processus de création. Les champs de recherche sont loin d’être épuisés et suscitent un intérêt croissant de la part des jeunes chercheurs, comme en témoigne le nombre relativement important de thèses sur le sujet, mais aussi de la part de collègues étrangers, qui viennent parfois de très loin (Chine, Japon, États-Unis). En dépit de cette pluralité, un point commun se dégage de toutes ces contributions : le rapport au document, quel qu’il soit, et la valeur historique qu’on lui accorde. Tous les auteurs se basent sur des sources inédites ou non encore exploitées, et ce malgré les difficultés rencontrées parfois pour accéder à celles-ci. Ils nous offrent ainsi un aperçu de l’histoire de la tapisserie en France ou de la production étrangère dans ses liens avec la France. Lien éditeur